Réduction d'effectifs à la mine Éléonore

- Ces mises à pied n'ont cependant rien à voir, par contre, avec le blocus ferroviaire, puisqu'elles ont été effectuées avant les fêtes.

En fait, l'entreprise a procédé à une réduction de ses effectifs, dans le cadre d'une restructuration de ses opérations. Au total, ce sont 70 personnes qui ont été remerciées, le 25 novembre dernier.

Cependant, selon la minière, les employés affectés ont pu se trouver un nouvel emploi rapidement, notamment à l'aide des démarches de Newmont.

Mentionnons que la mine Éléonore, qui est passée des mains de Goldcorp à Newmont, en avril 2019, est la deuxième mine d'or en importance au Québec.