Mesures sanitaires : peu d'assouplissements après la relâche

2021-03-04 - Outre la reprise des activités sportives parascolaires, bien peu de changements sont envisagés dans la région, après le long congé scolaire.

Bien que l'annonce gouvernementale du retour des activités parascolaires, le 15 mars, soit appréciée du directeur général de l'organisme Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue, Daniel Asselin, il reste quand même des choses à préciser à ce sujet, notamment, en ce qui a trait aux limites des bulles-classes.

Monsieur Asselin rappelle, en effet, que les équipes qui participent à ce genre d'activités ne sont pas nécessairement constituées de jeunes qui proviennent tous de la même classe à l'école.

Par ailleurs, si le Parti Québécois exige un retour au système d’alerte régionale par palier et que plusieurs citoyens de la région espèrent un retour en zone jaune, la directrice de la santé publique régionale, Lyse landry, averti qu'on ne doit pas s'attendre à bénéficier des mêmes consignes que celles qui étaient auparavant accordées à ce palier d'alerte.

De son côté, la Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique, indique qu'il sera possible de discuter d'un changement de palier, seulement si l'organisme constate qu'il est en mesure de garder le contrôle sur la transmission du virus dans la région.