Le boeuf : une denrée de plus en plus rare

2020-05-26 - En effet, il semble que la viande bovine soit plus difficile à trouver dans les boucheries de l'Abitibi-Témiscamingue.

C'est que certaines boucheries de la région éprouveraient plus de difficultés à s'approvisionner en boeuf, en raison de la pandémie actuelle.

Par ailleurs, le prix de la viande de boeuf a augmenté de façon substantielle; une conséquence aussi liée directement à la COVID-19.

Marie-Hélène Daigneault a obtenu des explications à ce sujet de madame Manon Chamberland, propriétaire de la boucherie Aux Côtes Croisées, de Rouyn-Noranda ainsi que de monsieur Alexandre Michaud, gérant de service pour le Grenier des saveurs, à Val-d'Or.