Gazoduq : les citoyens appelés à s'exprimer

Vous avez des inquiétudes ou des commentaires sur le projet de pipeline de Gazoduq?

Si vous avez des inquiétudes ou des commentaires concernant le méga-projet de pipeline de la compagnie Gazoduq, vous avez un mois à compter d'aujourd'hui pour en faire part au ministère de l'Environnement, sur son site internet.

C'est une étape qui fait partie du processus d'évaluation environnementale du gouvernement.

Le projet vise, on le rappelle, à enfouir une conduite, à un mètre sous terre environ, qui transporterait du gaz naturel de l'Ontario vers le Saguenay. Cette conduite traverserait l'Abitibi-Témiscamingue d'est en ouest.

Des représentants de Gazoduq ont rencontré des élus au cours des dernières semaines. Notez par ailleurs que le processus de consultations a été étendu. Ainsi, les rencontres qui débuteront à la mi-janvier inclueront les municipalités d'Amos, de Senneterre et de La Sarre.

Acceptabilité sociale : pas gagné pour Gazoduq

Si on se fie à un sondage dont rend compte le journal «Le Devoir», ce n'est pas gagné pour Gazoduq sur le plan de l'acceptabilité sociale. Il semble qu'une majorité des gens désapprouve le projet.

Une analyse confidentielle commandée par l’entreprise GNL Québec, la compagnie-mère de Gazoduq, révèle que l’appui pour le pipeline est faible le long du tracé proposé.

Seulement 38 % des répondants qui habitent dans le corridor étudié sont favorables à la construction. Dans l'ensemble de la province, ce taux est de 33%.

Pour Gazoduq, les résultats rendent davantage pertinents les phases de consultations débutées par l'entreprise.