Du cinéma... sans popcorn

2021-02-17 - Québec a permis, en effet, l'ouverture des salles de cinéma à compter du 26 février prochain, mais pas d'y vendre de la nourriture.

Selon des propriétaires de salles de cinéma de la région, cette décision est d'autant plus incompréhensible que les restaurants, en zone orange, comme l'Abitibi-Témiscamingue, peuvent accueillir leur clientèle en salle à manger.

Même si certains n'ont pas encore déterminé s'ils ouvriront ou non leurs portes à la date fixée par le gouvernement, le cinéma Paramount de Rouyn-Noranda, le Cinéma Amos ainsi que Le Rift de Ville-Marie ont confirmé qu'ils offriront des séances aux cinéphiles, à partir du 26 février prochain, bien qu’ils ne pourront proposer de friandises à leur clientèle et bénéficier des revenus de leur restaurant.

Quant au cinéma Capitol de Val-d’Or, le propriétaire doit d’abord en discuter avec sa gérante et son équipe, qui sont partie prenante des décisions à ce sujet.