Les pourvoyeurs, préoccupés par le racisme et la baisse des revenus

2020-10-14 - Si pour certaines pourvoiries la fin de saison se passe bien, d'autres dénoncent des situations particulières envers leurs chasseurs.

En effet, selon le propriétaire du Domaine Forsythe, Jean-Léo Bérubé, des représentants du gouvernement auraient tenu des propos qui lui semblaient racistes, envers deux Gatinois, dont un Autochtone, qui souhaitaient chasser sur le territoire de sa pourvoirie.

Par ailleurs, plusieurs pourvoyeurs ont vécu des moments difficiles cette année, en regard notamment de l'ouverture tardive de la pêche et de la fermeture des frontières avec les États-Unis, selon le président de la Fédération des pourvoiries du Québec, Marc Plourde.

Par contre, certains, comme Éric Paquet, propriétaire de la Pourvoirie du Lac Gueguen, qui a reçu près de 1 000 clients, de juin à octobre, se disent tout de même satisfaits de leur bilan de fin de saison, dans les circonstances.