Des millions partis en fumée dans des fausses alarmes en région.

Les fausses alarmes d'incendie coûtent cher aux contribuables de la région.

Selon des chiffres obtenus, grâce à la loi sur l'accès à l'information, cela a représenté plus de 2 300 000 dollars, au cours des trois dernières années.

Un fardeau qui pèse lourd sur les épaules des payeurs de taxes, mais qui pourrait facilement être évité.

Les explications avec Marc-André Boulianne.