Un changement de palier d'alerte en vue

2021-01-21 - Si les bilans des cas de COVID-19 continuent de s'améliorer, l'Abitibi-Témiscamingue pourrait redevenir une zone orange, voir même jaune.

C'est du moins ce que laisse entendre Caroline Roy, la directrice générale du CISSS-AT, qui indique cependant que cette décision repose, entre autres, sur la progression de la contamination dans la région et du comportement des gens à cet égard.

Selon le CISSS régional, la majorité de la population respecte les règles de la santé publique, ce qui explique la chute des cas actifs qui se chiffrent actuellement à 83, alors que l'on comptait 8 nouvelles infections ce jeudi.

Pour ce qui est de la vaccination, l'organisme dit avoir atteint sa cible dans les CHSLD de la région, alors que jusqu'à présent, 542 personnes ont reçu le vaccin dans les établissements pour aînés.

Concernant les communautés autochtones, la Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique de l'Abitibi-Témiscamingue, mentionne que les chefs de la région ont été rencontrés, question, notamment, d'établir un calendrier de vaccination.