Dossier arsenic : des risques minimes selon Québec

C'est, du moins, ce qu'a indiqué aujourd'hui le premier ministre, François Legault.

Sommé de répondre aux questionnements des citoyens par la députée de Rouyn-Noranda/Témiscamingue Émilise Lessard-Therrien, le premier ministre Legault a fait une déclaration à ce sujet à l'Assemblée nationale. Mis au courant du rapport concernant les émissions d'arsenic de la Fonderie Horne, le premier ministre aurait obtenu une information stipulant que les risques de celles-ci sont minimes sur la santé des enfants et de la population de Rouyn-Noranda et c'est ce qu'il a mentionné dans les propos qu'il a tenus à cette occasion.