Projet de maisons des aînés : un accueil mitigé

Bien que la CAQ réponde à une de ses promesses électorales, plusieurs se posent des questions, quant à l'aspect prioritaire du projet.

Ainsi, bien que le concept de maison des aînés de la ministre Marguerite Blais devrait permettre de créer des milliers de places, pour remplir les fonctions d’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie, dans les prochaines années, d'autres problèmes semblent plus urgents. La pénurie de main-d'oeuvre a été soulevée notamment par certaines personnes préoccupées par la situation des aînés dans les centres d'hébergement, entre autres.

Catherine Fortin a recueilli les commentaires de deux représentants des Retraités Flyés de l'Abitibi-Témiscamingue, monsieur Gilles Gendron et madame Anne-Marie Lemieux ainsi que de la présidente régionale de l'AREQ de l'Abitibi-Témiscamingue, madame Claire Léveillé.