1. Home
  2. Nouvelles
  3. Agriculture : Augmentation importante des travailleurs étrangers
Agriculture : Augmentation importante des travailleurs étrangers

Agriculture : Augmentation importante des travailleurs étrangers

0

Les travailleurs étrangers temporaires sont devenus plus nombreux que les travailleurs locaux dans plusieurs fermes de la région. 

C’est le cas à la ferme Lunick, au Témiscamingue, qui compte une quinzaine de travailleurs étrangers en saison estivale. L’entreprise a pu doubler, voire tripler sa production de pommes de terre en quelques années, mentionne son propriétaire, Jean-Luc Baril.

L’entreprise située à Saint-Eugène-de-Guigues embauche des travailleurs étrangers temporaires tout au long de l’année depuis 2018. 

Angel Varela a été le premier d’entre eux et il revient chaque année depuis quatre ans. 

Cette année, les fermes de la région comptent sur l’aide de 102 travailleurs étrangers temporaires. Ce sont 26 employés de plus que l’année dernière, selon le président de l’Union des producteurs agricoles en Abitibi-Témiscamingue, Pascal Reault.

Les travailleurs sont en majorité originaires du Guatemala, du Mexique et du Honduras. 

Par travailleurs étrangers temporaires, seulement les démarches administratives sont de 1 500 dollars, excluant le coût du transport et de l’hébergement, explique l’adjointe à la direction à la ferme Lunick, Fanny Baril.

Faut le dire, la main-d’œuvre locale se fait de plus en plus rare.

Avec une production de plus de 400 000 tonnes de pommes de terre par année, la ferme Lunick est devenue l’un des chefs de file québécois dans le domaine.

Les actionnaires s’entendent pour dire que cet objectif ambitieux n’aurait jamais pu être atteint sans l’apport des travailleurs étrangers temporaires.

Loading the player...
Loading the player...