1. Home
  2. Nouvelles
  3. Abitibi-Témiscamingue : Les orignaux bientôt dans la mire des chasseurs
Abitibi-Témiscamingue : Les orignaux bientôt dans la mire des chasseurs

Abitibi-Témiscamingue : Les orignaux bientôt dans la mire des chasseurs

0

Après deux semaines de chasse à l’arc et à l’arbalète, les chasseurs à l’arme à feu se préparent à l’ouverture de la chasse à l’orignal dans la zone 13.  

L’an dernier, ce sont plus 2 900 orignaux qui ont été récoltés par les chasseurs de la zone 13, selon le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. 

À quelques heures de son départ, Pierre Auger, chasseur et vice-président de l’Association de chasse et pêche de Rouyn-Noranda, ne tient plus en place, il finalise les derniers détails. 

Véritable passionné, il ne compte plus les heures investies. 

Économie importante de l’Abitibi-Témiscamingue, en moyenne, depuis 2018, la chasse à l’orignal représente des retombées de plus de 20 millions de dollars. 

Les chasseurs dépensent beaucoup en nourriture, véhicule hors route et accessoires technologiques pour la chasse. 

À Val-d’Or, John Kordan est fin prêt pour sa saison 2022 de chasse à l’orignal. À 72 ans, il chasse depuis l’âge de 12 ans, une tradition familiale, comme plusieurs dans la région. 

Comme dernier préparatif, il se dirige vers le champ de tir pour s’assurer de bien calibrer son arme.

Ce sont des milliers de chasseurs, qui vont entrer dans le bois en fin de semaine, en Abitibi-Témiscamingue, avec l’ultime trophée en tête.

Dès samedi, c’est l’ouverture de la chasse à l’orignal à l’arme à feu, dans la zone 13.

Loading the player...
Loading the player...