Nouvelles

Nav Canada tiendra des consultations publiques

Nav Canada tiendra des consultations publiques pour déterminer si elle réduira les heures d'ouverture la nuit à l'aéroport de Rouyn-Noranda.

Projet Authier: La ministre prête à exiger un BAPE

Isabelle Melançon, la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, réclame toujours un BAPE en ce qui concerne le projet Authier.

La ministre a d'abord suggéré à la minière de soumettre d'elle-même le projet au Bureau d'audiences publiques afin d'obtenir l'acceptabilité sociale.

Toutefois, si Sayona Québe refuse de procéder, Isabelle Melançon entend exiger elle-même le BAPE.

Pétition pour des abris temporaires à l'année

La pétition des résidents du secteur de villégiatures de Val-d'Or réclamant l'autorisation d'utiliser leur abris temporaire à l'année a finalement été déposée.

Une cinquantaine de personnes l'ont signée et remise mardi soir au conseil municipal.

On rappelle que le règlement stipule que les abris d'auto ne sont pas permis du 1er mai au 30 septembre.

Une lettre de la Ville a d'ailleurs été envoyée en juin dernier pour ceux qui ne respectent pas le règlement, stipulant qu'ils sont passible d'une amende.

Les citoyens demandent toutefois plus de tolérance de la part des élus.

Les Amossois au secours de leur MDJ

​La nouvelle Maison des jeunes d'Amos ne sera pas restée vide longtemps.

Découverture médicale en Abitibi-Ouest

​Dans les jours à venir, les femmes enceintes d'Abitibi-Ouest devront se rendre à Rouyn-Noranda pour accoucher.

Sandra Rapattoni libérée

​Retour sur cette sinistre histoire de crimes sexuels impliquant un couple de la région.

Grand excès de vitesse sur la 117

Les policiers ont mis fin ce matin à un grand excès de vitesse à Rivière-Héva.

Rapattoni de retour en cour mardi

​Sandra Rapattoni reviendra en cour demain à onze heures quinze pour son enquête sur remise en liberté.

Pour une cohabitation harmonieuse

La cohabitation semble difficile.

Un cycliste happé à Rouyn-Noranda

Les autorités affirment qu'on ne craint plus pour sa vie.